• Page
  • 1 2 

APPLICATION RF SOUS LE GIGAHERTZ

16/06/2011

La diversité et la profusion des applications exploitant une liaison radio dans les bandes de fréquences UHF situées en dessous du gigahertz se traduisent naturellement par une offre importante de circuits d’émission-réception (transceiver). Un coût modéré, d’excellentes performances et une faible consommation permet à cette technologie de trouver de nouveaux marchés.

Même si les besoins s’orientent vers les technologies gigahertz (Wifi, Zigbee, …), la mise en œuvre, le prix et les performances font aujourd’hui renaître de nombreuses applications dans les gammes 868MHz et 434MHz. Les protocoles d’émission et de réception étant simplifiés par rapport au Wifi, et les besoins en ressources CPU très allégés, cela permet de réaliser des applications à partir de microcontrôleur accessible. De plus, il existe aujourd’hui un grand nombre de fabricant de « transceiver » proposant ce type de produit intégrant ou non un microcontrôleur.

Néanmoins, il reste certaines difficultés, non pas au niveau de la réalisation de la fonction radiofréquence, mais plutôt dans la gestion de celle-ci, (nombre de module connectable sur un même réseau, routage et structure en arbre ou en étoile) ainsi que de nombreux impératifs autour des normes radio.

C’est pourquoi, SERSA a développé des modules RF sur une base de composant en 868MHz intégrant sa propre structure de communication qui respecte certains principes d’émission et de réception des trames RF (par exemple : LBT : Listen Before Talk: Ecouter avant d’emmètre) permettant de limiter le nombre d’émission simultané. 

Cette solution compacte, nomade, à forte portée (120 à 200m selon l’environnement) et pouvant utiliser des routeurs de signaux pour propager l’information, autorise un grand nombre d’utilisation avec débit raisonnable. 

JAPON : OBSERVATOIRE FIEEC/ DGCIS (ministère de l'Industrie) / SNESE

24/05/2011

JPN_CRISIS_OBS_FIEEC_DHCIS_6.pdf

Non contamination des pièces produites ou vendues par SERSA

03/05/2011

Suite aux rejets des réacteurs nucléaires de Fukushima, nous vous adressons des éléments d’information concernant les démarches mises en œuvre pour confirmer la non contamination des pièces produites ou vendues par SERSA.

Dès l’apparition des premières inquiétudes, nous avons analysé nos approvisionnements et stocks de composants, dans le cadre de pénuries éventuelles.
Assez peu de références consommées par SERSA se sont trouvées impactées, néanmoins nous avons exigé de nos partenaires de faire de même.
Ainsi, lorsque la question des pollutions radioactives s’est imposée, nous avons procédé suivant la même démarche.

SERSA a mis en œuvre des démarches de traçabilité spécifiques afin de sécuriser sa chaîne d’approvisionnement.
Nos fournisseurs sont tenus de nous assurer de la non contamination des pièces consommées sur nos productions.

Nous vous confirmons qu’à ce jour aucun de nos composants présents sur vos cartes ne sont approvisionnés directement du JAPON. Toutefois nous adhérons  aux actions préconisées par le SNESE (Syndicat professionnel de l’électronique) et par  l’UIMM à savoir :

En cas d’importation :
- Identification de la provenance exacte des composants et de leurs dates de réception en EUROPE et comparaison à la carte des zones contaminées,
- Demande à chaque distributeur, d’une attestation de non contamination,

Nous suivons toutes les informations émises par les organismes suivants :
- Les lettres de la D.G.A.C.
- Les Notes de l’ISRN
- Les recommandations de l’ASN.

En cas de doute sur la non-contamination d’un composant, nous ferons appel à des organismes agrées par l’ASN.
 

Une fin d'année qui s'annonce difficile...

13/04/2011

Lu dans ElectroniqueS :

Un seul mot : Anticipation!!!

Situation au Japon

01/04/2011

Suite aux dramatiques évènements du 12 mars 2011 survenu au JAPON, la pénurie des composants électroniques subie depuis janvier 2009 et qui avait tendance à se réduire, pourrait rebondir brutalement au cours des semaines à venir. Les difficultés d’approvisionnements pourraient atteindre d’autres fournitures notamment les produits chimiques.

Selon le cabinet ISupply (leader des études de marché de l’industrie électronique), le JAPON intervient directement ou indirectement dans la fourniture de 40% des composants électroniques utilisés de par le monde. La crise japonaise engendrera des tensions sur les semi-conducteurs fabriqués au JAPON. Les fabricants hors JAPON sourçant auprès de ce pays en matières premières, en résines, masques, pièces détachés…etc. seront touchés. Les fabrications de capacités chimiques (90% de la production mondiale est japonaise) et la fabrication des circuits imprimés (70% de la production mondiale utilise des matières chimiques d’origine japonaise) seront également impactées.

Face à cette situation, les pouvoirs publics ont décidé de créer un Observatoire pour identifier les risques qui pèsent sur l'approvisionnement en composants. Cette veille sera réalisée par le cabinet Décision avec l'appui des syndicats de la FIEEC et plus particulièrement du SNESE syndicat professionnel des fabricants de l’électronique dont SERSA est adhérent. (http://www.snese.com)

Afin de gérer au mieux cette pénurie, SERSA a mis en œuvre un plan d’action portant sur un suivi régulier d’informations en provenance de nos fournisseurs fabricants et distributeurs, sur le ré-haussement du niveau des stocks sécurité, sur la recherche de nouvelles sources d’approvisionnement de dépannage (brokers) et sur la veille des équivalences.

Aussi, nous vous invitons à nous transmettre un planning prévisionnel de votre besoin 2011, nous permettant de sécuriser sa couverture. Si ce système vous paraît difficile à mettre en œuvre, votre interlocutrice Corinne DUTILLEUL reste disponible pour trouver la meilleure solution.

Nous ne manquerons pas de revenir vers vous au fur et mesure des évolutions probables de la situation et de vous proposer des moyens spécifiques pour limiter les contraintes de cette crise.

L'IMPLANTATION DES PRINCIPAUX FABRICANTS DE COMPOSANTS AU JAPON (source Avnet)

01/04/2011

Fourni par le SNESE, le point sur la situation des fabricants de composants, consommables et équipements, marque par marque :


 

Nouvelle équipe

31/03/2011

Mais toujours la même ambition, répondre à vos attentes.
2008 aura été une année importante pour SERSA. Après le départ, voilà 5 ans, de Michel Bernard, fondateur historique de la SERSA, Jean-Pierre Vigla son président, a, à son tour, tiré sa révérence pour profiter de sa retraite.
2009 aura vu le jour avec une nouvelle équipe pour poursuivre l’activité avec la volonté de la développer.
Cette nouvelle équipe est formée de personnes expérimentées et connaissant très bien SERSA.
Elle est construite sur l’idée que chaque pôle de l’entreprise doit être représenté.
Serge Fouassier, notre responsable de production depuis 2002, connait parfaitement les rouages de nos fabrications, de nos produits, de nos fournisseurs et de nos sous-traitants.
Samad Nassih, notre directeur commercial a d'abord travaillé au sein de notre bureau d’études avant de faire partie de notre équipe commerciale. Il sait ainsi mieux que quiconque ce que peut proposer SERSA et ce que nos clients attendent de nous.
Philippe Nicey, notre directeur administratif et financier a été l’un des acteurs principaux de la mise en place de notre ERP. Il n’ignore rien des comptes de la SERSA et s’il se délecte en manipulant quotidiennement comptes et tableaux de bord, il n’en reste pas moins proche du terrain et des réalités du monde de la PME.
Enfin, votre humble serviteur, a pu en 2009, se souvenir de son arrivée 20 ans plus tôt à la SERSA en tant que technicien d’un petit mais déjà performant bureau d’études.
2010 aura permis à cette nouvelle équipe soudée de vérifier sa cohésion après une année 2009 qui aura secoué plus d’un dirigeant.
Pour autant, les défis à relever sont encore nombreux, de nouvelles difficultés apparaissent chaque jour mais notre volonté d’aller de l’avant reste intacte.
S’améliorer et être plus efficace est une obligation. SERSA met en place de nouveaux outils en interne.
Nous ne manquerons pas de vous en parler prochainement…

David Cohen
Président

Nouveau site

30/03/2011

Au cœur des Yvelines, aux portes de la Normandie. Site de plus de 1100 m² au bord de l’A13 et à 40 minutes de Paris.
Le projet murissait depuis de nombreuses années.
Si les deux sites de SERSA, l’un dans les Yvelines et l’autre dans le Val d’Oise nous ont permis de nous développer, ils étaient devenus un frein à notre croissance.
Plus grand, plus accueillant, plus facile d’accès, notre transfert d’activité en cet été 2008 nous a permis de limiter au maximum l’impact sur nos livraisons.
Notre bureau d’études trouve un espace ouvert et autorisant une croissance importante.
Un magasin plus grand, une zone de contrôle unifiée et agrandie.
Des services administratifs plus près du terrain. Autoroute et gare à proximité, fibre optique, autant d’atouts pour notre croissance.

  • Page
  • 1 2